Pour plus d'info sur nos services, contactez nous au +257.79.917.139

Job in Burundi

Résumé

Région:
Bujumbura, Burundi, Africa
Expérience:
Stagiaire
Education:
Non spécifié
Positions:
1
Type:
Temps plein
Salaire:
Négociable
Postulez avant:
17 Aoû, 2018
Annuler

Service de consultant

* Cette annonce a été affichée 150 fois « Parcourir la liste
  Effectuer un marquage sur l'offre A propos de cette offre

Service de consultant

Ministère de la Santé Publique et de la Lutte contre le SIDA

AVIS DE MANIFESTATIONS D’INTERET N° MSPLS/EAPHLNP/AMI/05/2018

 

Pays : BURUNDI

Projet : Projet de mise en Réseau des laboratoires de santé Publique des pays de l’Afrique de l’EST (EAPHLNP : EAST AFRICAN PUBLIC HEALTH LABORATORY NETWORKING PROJECT)

Don IDA N° : H4770- BI

Service de consultant : Audit de l’impact environnemental et social des constructions/réhabilitations des laboratoires de sante publique des hôpitaux de Kayanza, Muyinga, Makamba, Rumonge, du centre hospitalo-universitaire de Kamenge (CHUK) et de l’institut national de sante publique (INSP)

Le Gouvernement de la République du Burundi/ Ministère de la Santé Publique et de la Lutte contre le SIDA a reçu un don de l’Association internationale de développement (IDA), et a l’intention d’utiliser une partie du montant de ce don pour effectuer les paiements au titre du contrat de consultant individuel pour l’étude d’impact environnemental et social des constructions/réhabilitations des laboratoires de sante publique des hôpitaux de Kayanza, Muyinga, Makamba, Rumonge, du centre hospitalo-universitaire de Kamenge (CHUK) et de l’institut national de sante publique (INSP)

L’audit environnemental et social couvrira les travaux de génie civil, et l’impact environnemental et social de l’exploitation des laboratoires en particulier les produits chimiques et réactifs de laboratoire utilisés dans les analyses médicales ainsi que la gestion des déchets médicaux provenant des analyses.

Les services consistent à réaliser un audit environnemental et social des laboratoires construits/réhabilités, de caractériser les lacunes engendrant la non application des CGES dans la phase d’identification et de préparation des travaux de génie civil et l’impact des activités de ces laboratoires sur l’environnement (pollution du Sol et Eau) et les risques de contamination et d’intoxication de la population riveraine et proposer des mesures de prévention, de correction et/ou d’atténuation, et aussi d’identifier les lacunes dans les mesures de gestion environnementale et de préparer un plan d’action qui sera mis en œuvre pendant le reste du projet en conformité avec ;

(i) La législation et la règlementation nationales portant l’étude d’impact environnemental et social ainsi que les audits y relatifs et

(ii) Les exigences de la Banque mondiale en matière de sauvegarde sociale et environnementale, principalement les CGES, les directives sur l’Hygiènes sécurité et Environnement (HES) de l’IFC sur les eaux usées.

Le Ministère de la Santé Publique et de la Lutte contre le SIDA /Direction Générale des Ressources invite les candidats admissibles à manifester leur intérêt à fournir les services décrits ci-dessus. Les consultants intéressés doivent fournir les informations indiquant qu’ils sont qualifiés pour exécuter les services (brochures, références concernant l’exécution de contrats analogues, expérience dans des conditions semblables, disponibilité des connaissances nécessaires parmi le personnel, etc.).
Un consultant sera sélectionné en accord avec les procédures définies dans les Directives : Sélection et Emploi de Consultants par les Emprunteurs de la Banque Mondiale (Edition 2004, révisée en Mai 2006, Octobre 2010, janvier 2011 et Juillet 2014).

Le début prévisionnel de la mission est fixé au plus tard à la première quinzaine du mois de septembre 2018.

Les consultants intéressés peuvent obtenir des informations supplémentaires au sujet des documents de référence à l’adresse ci-dessous et aux heures d’ouverture des bureaux : De 7 heures 30 minutes à 12 heures et de 14 heures à 17 heures 30 minutes, heures locales.

Les dossiers de manifestation d’intérêt doivent être déposés au plus tard le 17 août 2018 à 17 heures, heures locales à l’adresse suivante :

BURUNDI

Ministère de la Santé et de la Lutte contre le SIDA

Secrétariat de la Direction Générale des Ressources

BP : 1820 BUJUMBURA,

Avenue Pierre NGENDANDUMWE,

Tél : (0257) 22 27 63 04/22 27 63 08

E-mail:ndikumagenge.roger@yahoo.fr ou jndayiragije@yahoo.fr ou bndikumana@hotmail.com

 

Ministère de la Santé Publique et de la Lutte contre le SIDA

AVIS DE MANIFESTATIONS D’INTERET N° MSPLS/ PUVSBGSF-RGL /AMI/ 06/2018

 

Projet d’Urgence relatif aux Violences Sexuelles et Basées sur le Genre et la Santé des Femmes dans la Région des Grands Lacs (PUVSBGSF_RGL).
Don IDA N° H9780-BI ; P147489

SERVICE DE CONSULTANT :

RECRUTEMENT DE DEUX CONSULTANTS INDIVIDUELS GYNECOLOGUES OBSTETRICIENS POUR LE PROGRAMME DE FORMATION VISANT LE RENFORCEMENT DES COMPETENCES EN SONU DANS LES FORMATIONS SANITAIRES DE CIBITOKE ET MAKAMBA

Le Gouvernement de la République du Burundi/ Ministère de la Santé Publique et de la Lutte contre le SIDA a reçu un don de l’Association internationale de développement (IDA), et a l’intention d’utiliser une partie du montant de ce don pour effectuer les paiements au titre du contrat de deux consultants individuels gynécologues obstétriciens.

Ainsi donc le Ministère de la Santé Publique et de la Lutte contre le SIDA à travers le Programme National de santé de la Reproduction( PNSR) et avec l’appui financier du projet d’Urgence relatif aux Violences Sexuelles et basées sur le Genre et la Santé des Femmes dans la Région des Grands Lacs « PUVSBGSF-RGL » financé par la Banque Mondiale, voudrait recruter deux consultants Médecins Spécialistes en Gynécologie et en obstétrique pour le renforcement des capacités des prestataires, un pour CIBITOKE et un pour MAKAMBA sur le programme Mentorat.

Le consultant individuel à recruter pour cette activité aura pour objectifs de :

ü Former, sur la théorie et la pratique, les médecins, les infirmiers et anesthésistes impliqués dans la prise en charge des urgences obstétricales et néonatales dans les FOSA des deux provinces du pays (chirurgie obstétricale, accouchements dystociques à l’aide d’un instrument, AMIU etc.) ;

ü Former les équipes locales sur les soins post avortement (y compris la PF) ;

ü Assurer, avec les équipes locales de prise en charge, l’offre des soins de qualité aux femmes qui utilisent les services de maternité des FOSA appuyées ;

ü Encadrer les équipes des hôpitaux bénéficiaires sur la notification des décès maternels et néonatals et les revues des cas pour tirer des leçons ;

ü Mettre en place un dispositif adéquat permettant de garantir les mécanismes d’assurance qualité des soins maternels et néonatals dans les FOSA appuyés.

Sous la coordination du Directeur du PNSR et en collaboration permanente avec le Directeur de l’Hôpital, le consultant aura à réaliser les tâches suivantes :

ü Tenir des réunions matinales quotidiennes dans le cadre de l’enseignement ;

ü Assurer l’expertise médicale dans le domaine de la gynécologie-obstétrique ;

ü S’assurer de la qualité des soins obstétricaux dans le respect des protocoles médicaux au niveau des services de la maternité et de la gynécologie ;

ü Pratiquer les interventions chirurgicales urgentes ;

ü Superviser le travail des membres de l’équipe ;

ü Assurer la formation théorique et pratique du personnel (Médecins généralistes, sages-femmes et infirmières de la maternité) à l’aide des outils de formation (SONUB, SONUC, Normes et Protocoles SR) déjà existants en plus de ses compétences de Médecin Gynécologue-obstétricien ;

ü Assurer une garde non astreinte pour aider les collègues de garde en cas de besoin ;

ü Produire un rapport détaillé en fin de mission.

A la fin de la mission :

A. Les médecins généralistes participant à la formation devraient être capables de :

ü Etablir les indications d’une césarienne et de la réaliser ;

ü Reconnaître et maîtriser l’hémorragie de la délivrance ;

ü Reconnaitre et réparer une rupture utérine simple ou compliquée (atteinte vésicale, ou urétérale, ou de l’artère utérine,…)

ü Etablir les indications d’une hystérectomie et de la réaliser ;

ü Notifier et auditer tout cas de décès maternel survenu pendant la période de la formation

B. Les infirmiers participant à la formation devraient être capables de :

ü Reconnaitre et gérer les principales complications obstétricales (HPP,Pré éclampsie, MAP, Dystocies, …)

ü Reconnaitre les urgences obstétricales nécessitant l’appel au médecin

ü Assurer la notification et le classement des dossiers de décès maternels

A la fin de la mission du consultant, les FOSA disposent des équipes :

ü Compétentes pour assurer une meilleure prise en charge des urgences obstétricales et néonatales ;

ü Compétentes pour offrir des soins post avortement ;

ü Capables de réaliser correctement la notification, la revue des décès maternels et le suivi de la mise en œuvre des recommandations issues des revues.
Le consultant doit avoir le profil suivant
Formation

ü Avoir un diplôme de médecin spécialiste en gynécologie et obstétrique.
. Expériences du consultant

ü Avoir de solides compétences chirurgicales et obstétriques (Césarienne, Hystérectomie, GEU, Accouchements compliqués, Gestion des grossesses à haut risque.) : au moins cinq ans dans le domaine ;

ü Avoir une expérience d’au moins cinq ans de transfert des connaissances dans le domaine ;

ü Expérience clinique d’au moins cinq ans dans les unités hospitalières ;

ü Une expérience internationale dans le domaine serait un atout.

La durée proposée pour la mission est de deux mois, soit 60 jours calendaires

Le consultant recruté devra produire un rapport détaillé à la fin de la formation à remettre au MSPLS, Direction Générale des Services de Santé et de Lutte contre le SIDA avec copies au Directeur du PNSR et au Directeur de l’hôpital concerné endéans 15 jours après la mission
.
Un consultant sera sélectionné en accord avec les procédures définies dans les Directives : Sélection et Emploi de Consultants par les Emprunteurs de la Banque Mondiale (Edition 2004, révisée en Mai 2006, Octobre 2010, janvier 2011 et juillet 2014).

Les dossiers de candidature composés d’une lettre d’offre de services, d’un curriculum - vitae, copies de diplômes et de tout document pouvant éclairer sur les qualifications et les compétences du candidat, seront déposés sous pli fermé au Secrétariat de la Direction Générale des Ressources, Ministère de la Santé Publique et de la Lutte contre le SIDA ;BP : 1820 BUJUMBURA, Avenue Pierre NGENDANDUMWE 4,Tél : (0257) 22 27 63 04/22 27 63 07/08 ; E-mail : ndikumagenge.roger@yahoo.fr ; jndayiragije@yahoo.fr ou bndikumana@gmail.com ,et au plus tard le17 /08/ 2018à 10 heures, heures locales :
avec mention :

« Candidature au poste de GYNECOLOGUES OBSTETRICIENS POUR LE PROGRAMME DE FORMATION VISANT LE RENFORCEMENT DES COMPETENCES EN SONU DANS LES FORMATIONS SANITAIRES DE CIBITOKE OU MAKAMBA.

En n’ouvrir qu’en séance publique du …… 2018 », à 10 heures 30 minutes du matin.
Les Termes de référence peuvent être obtenus à l’adresse indiquée ci-dessus (Direction Générale des Ressources).

L’ouverture des enveloppes des candidatures aura lieu dans la salle de réunions du projet, le même jour du dépôt, en présence des candidats qui le souhaitent.

 

 

 




Cliquez sur le bouton ''Postuler maintenant'' pour envoyer votre candidature:
- Votre dossier sera directement transmis par email l'employeur (Formats supports: .doc .pdf .txt .docx)
- Un email de confirmation vous sera envoy aprs transmission de votre candidature
- Vous aurez la possibilit de demander l'historique de vos sollicitations.
Veuillez noter que vous ne devez JAMAIS payer pour obtenir ou passer un entretien d'embauche. Si un ''potentiel'' employeur vous le demande, merci de nous le signaler.
Bonne chance!